Lettre d’information N°27

Lettre d’information N°27 (avril 2016)

La vie de l’école

Actuellement, à la fin de l’année scolaire, 317 enfants fréquentent l’école, 114 l’ont déjà quittée; à cette date, le financement est assuré par 283 parrains ainsi qu’une douzaine de donateurs.

Le directeur de l’école, Rajesh, vient d’embaucher une femme professeur d’anglais, qui va insister sur l’expression orale en anglais.

L’école vient d’être sélectionnée parmi les écoles de Bodh Gaya, comme étant parmi les « meilleures » par les instances de l’état; à ce titre, l’école recevra peut être une subvention du gouvernement du Bihar. Cette subvention sera la bienvenue, car la vie a énormément augmenté en Inde ces dernières années.

Les professeurs sont très motivés et acceptent d’être payés moins que le salaire officiel. Cependant l’inflation est telle en Inde qu’à leur demande, leur salaire a été augmenté : l’inflation officielle est de l’ordre de 6% par an et « la vie est difficile pour tout le monde; le coût du transport a augmenté beaucoup à cause du prix du diesel et du pétrole, la nourriture est très chère, les légumes ont plus que doublé, et les lentilles ont triplé (60 roupies par Kg l’année dernière, et maintenant 180 roupies)« , nous dit Rajesh; avec 10% d’augmentation ils gagnent ainsi environ 6200 roupies, soit 84€/mois.

A la suite des attentats qui ont eu lieu en France en novembre dernier, Rajesh a décidé de faire une cérémonie avec bougies et prières (hindouistes) « pour ceux qui ont souffert de ces explosions« . Nous avons été très touchés de cette attention, et le remercions.

La famille de Rajesh

Rajesh a fait opérer en septembre 2015 sa petite fille, Anamika, d’une malformation à la jambe; après plusieurs semaines la jambe dans le plâtre, difficiles pour la petite fille, elle va mieux et peut maintenant courir comme les enfants de son âge.

La femme de Rajesh et Anamika
La femme de Rajesh et Anamika

Il vient d’y avoir un coup dur dans sa famille, son beau frère a eu un accident de moto et a été électrocuté par un câble haute tension qui était à terre sur le côté de la route, il est mort. Toute la famille est sous le choc.

Divers

Rappelons que des parrains, Marilyn et Maximilien Sellier, ont ouvert et gèrent un compte Facebook pour l’école, dont l’adresse est www.facebook.com/unecoleabodhgaya/

D’autre part, pour permettre des échanges entre parrains, deux groupes régionaux ont été créés, l’un pour l’Alsace, l’autre en Lorraine, communiquant à l’aide d’une adresse e-mail dédiée : parrainsueabg@yahoo.com : les parrains qui le désirent peuvent échanger, se connaître mieux entre eux, se réunir de temps en temps, pour éventuellement lancer ensemble des actions pour faire connaître l’école.