Réouverture du centre médical

L’Inde est toujours confinée, ce qui a permis un faible nombre de malades du Covid dans le Bihar. Dans le district de Gaya, 6 personnes ont été infectées (c.à.d. admises à l’hôpital), et 5 sont déjà sorties guéries.
Certaines familles indiennes très pauvres, de la caste Manjhi, ont reçu 30kg de riz de la part du gouvernement.
Le premier Ministre de l’Inde vient d’annoncer la continuation du confinement pour au moins 2 semaines.
C’est pourquoi le directeur de l’école, Rajesh, s’apprête à faire une seconde distribution de sacs de nourriture aux familles des élèves, et aussi à quelques personnes très pauvres et sans travail : ces gens sont très reconnaissants de cette aide qui est possible grâce à vous.
Il a déjà distribué les livres et cahiers de la nouvelle année scolaire (avril à mars en Inde), pour que les élèves travaillent seuls à la maison.
Le 1er mai, les centres médicaux et hôpitaux privés ont été autorisés à ré-ouvrir par le gouvernement du Bihar.
Aussitôt reçu le message, Rajesh a été chercher les conseils du Docteur Verma, le médecin de notre école, qui a expliqué que les patients doivent attendre dehors, entrer un par un, se laver les mains, rester à 1 mètre les uns des autres, que les soignants doivent porter des masques. Et Rajesh, l’assistant médical et l’infirmière ont nettoyé le centre médical.
Les villageois sont heureux que le centre ouvre !